Lettre d’information n°5 – Conflits familiaux, peut-on les résoudre ?

Des sources de conflit multiples

Mésententes entre les membres de la famille, évènements venant perturber l’équilibre familial, les sources du conflit sont multiples. En revanche, la conséquence de ce conflit est souvent similaire : la communication entre les membres est difficile, voire rompue. Peut-on prévenir et surmonter ces conflits afin que le bien-être de la personne âgée ne soit pas ébranlé ?

Anticiper

Le conflit peut émerger lorsque les membres d’une famille émettent des avis différents et que chacun reste persuadé que son idée est la meilleure.
Prévenir un conflit, c’est accepter les différences de générations, de sexes, de situations économiques pour s’accorder autour d’un même objectif : le devenir de la personne âgée.

S’adapter

Lorsque le conflit naît, c’est parfois la parole de la personne âgée qui est négligée au profit des querelles et des règlements de compte. Améliorer ou rétablir la communication entre membres permet d’offrir un espace de parole à tous et de trouver des solutions justes et équitables. Difficile de renouer des liens, néanmoins une fratrie doit parfois apprendre à parler pour mieux s’organiser face à la dépendance de la personne âgée.

Accompagner

Accompagner une personne âgée, c’est aussi se retrouver face à une réalité difficilement admissible : les professionnels savent mieux que nous ce dont elle a besoin. Le parent âgé doit être entendu, les professionnels doivent être écoutés. Les professionnels peuvent vous aider à partager une tâche délicate.

En parler

Non-dits, rancœurs enfouies, souvenirs d’enfance douloureux, peut-on vraiment devenir complémentaires lorsque nous avons toujours été rivaux ? Si vous êtes confronté(e) à une situation conflictuelle, parlez-en à notre équipe de bénévoles écoutants d’Alma Paris.

Lire aussi :

Partager cet article