La négligence

Pictogramme Facile à Lire et à Comprendre

Les maltraitances par négligence

Les négligences.

Les maltraitances par négligence actives ont pour but de faire mal. On dit qu’elles sont passives quand elles ont pour origine la méconnaissance des besoins réels de la personne.

Les négligences sont un manque d’attention à la personne, l’abandon, des aides insuffisantes ou qui ne sont plus adaptées. Dans les maltraitances par négligence il y un décalage fréquent entre les besoins réels de la personne âgée ou handicapée et les besoins de l’aidant. Les négligences questionnent la dimension éthique de la relation avec un proche devenu fragile.

La négligence...

1. C’est faire moins attention à la personne
La personne fait du mal sans faire exprès

Pour m’aider à me lever, la personne me fait du mal sans faire exprès

La personne me fait du mal en me levant

La personne oublie mes médicaments

Je n'ai pas d'aide pour mes médicaments

La personne ne m’aide pas pour aller aux toilettes

J'ai besoin d'aide pour aller aux toilettes mais la personne ne vient pas.

Pourquoi il y a de la négligence ?

1. La personne est fatiguée

La personne qui s’occupe de moi est très fatiguée

La personne est fatiguée.

La personne doit se reposer

La personne se repose.

La personne a besoin de ses activités, comme se promener

La personne se promène.

2. La personne ne sait pas faire et doit apprendre

La personne apprend à me lever sans me faire mal

La personne va à une formation pour la bientraitance.

La personne doit bien s’informer
Alma Paris donne l’information

J'appelle Alma Paris. Le numéro d'Alma Paris est le 3977.

Alma Paris explique

Alma Paris propose des solutions.

Comme ça, la maltraitance est finie

Je me sens beaucoup mieux.

Cas pratique

Robert a 85 ans.

Il est entré en maison de retraite depuis dix mois environ. Du fait de son âge, Robert n’y voit plus clair . Il souffre aussi de troubles auditifs. Il parle difficilement. Robert est sous protection juridique mais son curateur le visite rarement. Seul son grand cousin lui rend visite un après-midi par mois. Lors de sa dernière visite, Robert n’avait plus ses appareils auditifs et on lui avait posé son plateau repas à même les genoux. Car il entend mal, et il ne souhaite pas manger avec les autres. Ses lunettes cassées n’ont pas été réparées non plus. Comme Robert reçoit rarement de la visite, il ne se plaint pas, mais il s’isole.

Robert est victime de négligences de la part du personnel. Les soignants pourraient l’encourager à porter ses appareils auditifs, ce serait plus facile pour lui de retrouver du plaisir à manger avec les autres, dans les espaces communs. C’est son grand-cousin qui a signalé la situation à Alma. Ensuite il a établi un dialogue avec la direction de la maison de retraite. Depuis cet établissement accorde un regard attentif à l’isolement de ses résidents.

Cette fiche à été écrite par Alma Paris.

Écriture du texte : les bénévoles d’Alma Paris avec les travailleurs handicapés de l’ESAT la Roseraie.

Logo Sclera.asbl

Images : Sclera.be (les images ont été changées par Alma Paris, qui a de nouvelles images, comme des images slera.be

 

 

 

Remerciements

Alma Paris remercie : ses bénévoles handicapés Cécile et Mélaine, Anne-France, Claire Richard et Romain de l’Esat La Roseraie de Carrières sur Seine et la Fondation de France.

Mentions légales

Les images sont sous la licence Creative Commons : Attribution, pas d’utilisation commerciale

  • J’ai le droit de changer les images
  • J’ai le droit de partager les images
  • Je n’ai pas le droit de vendre les images
  • Je dois écrire le nom de la personne qui a fait les images : Sclera.be

Le texte est sous la licence Creative Commons :

Attribution, utilisation non commerciale, pas d’œuvre dérivée

  • Je n’ai pas le droit de changer le texte
  • J’ai le droit de partager le texte
  • Je n’ai pas le droit de vendre le texte
  • Je dois écrire le nom de la personne qui a fait le texte : Alma Paris