Les maltraitances financières

Pictogramme Facile à Lire et à Comprendre

Les maltraitances financières sont des vols directs ou commis par de multiples biais

La maltraitance financière

Vols, extorsions, manœuvres juridiques...

Par exemple une extorsion de carte bleue ou de chéquier, des manœuvres juridiques diverses, notamment à propos de l'héritage, ou lors de la protection juridique. Les maltraitances financières peuvent aussi porter sur des économies faites au détriment de la personne. Par exemple : Manque de fournitures d'hygiène Repas insuffisants Habillement inadapté Logement insalubre... Les maltraitances financières sont fréquentes dans les phénomènes d'emprise. Selon le rapport de mission remis en 2018 par Alain Koskas, président du 3977 à la ministre de la Santé sur la maltraitance financière, les pseudo-guérisseurs et coachs en développement personnel, en gestion du stress etc. représentent 80% des recettes des mouvements sectaires.

La maltraitance financière...

1. C'est me prendre des choses quand je ne suis pas d'accord

Comme prendre mon argent parce que je ne comprends pas

La personne me prend mon argent parce que je ne comprends pas

Comme me forcer à donner mes affaires

La personne me force à donner mes affaires.

Comme me forcer à donner mon argent

La personne me force à donner mon argent

2. C'est refuser de me donner mon argent

Comme me dire : "Tu n'as pas besoin d'argent de poche"

La personne me dit que je n'ai pas besoin d'argent de poche.

3. Je dois faire attention à l'internet

Il y a des gens qui volent de l'argent sur Internet

Il y a des voleurs sur Internet.

Je dois faire très attention

Je fais très attention.

Je dois être bien informé

Je suis bien informé.

Cas pratique

Marcelle aide sa fille à boucler les fins de mois…

Alice et Laurent sont mariés depuis huit ans. Ils travaillent tous les deux, mais à Paris, la vie est chère. Leurs ressources sont souvent justes pour boucler la fin du mois.
Marcelle, la mère d’Alice les aide ponctuellement.

Alice : « La fin de mois va être difficile à boucler… »

Laurent : « Ta mère a de l’argent… Elle peut nous aider… »

Alice : « Elle le fait déjà… Elle ne veut pas donner plus ! »

Laurent : « Oui, mais elle peut ! Il faut insister ! »

Alice : « Comment ? »

Laurent : « Tu lui dis qu’on va finir par la mettre dans une maison de retraite… »

Alice : « Sans lui demander son avis ? »

Laurent : « Et qu’en attendant, on va la boucler dans sa chambre. »

Alice : « Mais de quel droit ? Pour quelle raison ? »

Laurent : « Son incontinence, ça suffit ! Cette odeur dans la maison… On ne peut plus inviter personne ! »

Alice : « Il y a des couches pour adultes. »

Laurent : « Ça coûte cher ! »

Alice : « La maison de retraite aussi ! Avec ses revenus, on n’aura pas l’aide de l’APA. Au moins, ici, je réduis ses frais au maximum ! »

Laurent : « Mais sans elle, on récupère sa chambre et le cabinet de toilette pour Vincent. Notre fils aussi, il compte. »

Alice : « Tu changes de sujet. Allez, va voir maman avec son carnet de chèques. Fais-lui juste un peu peur. »

Cette fiche à été écrite par Alma Paris.

Écriture du texte : les bénévoles d’Alma Paris avec les travailleurs handicapés de l’ESAT la Roseraie.

Logo Sclera.asbl

Images : Sclera.be (les images ont été changées par Alma Paris, qui a de nouvelles images, comme des images slera.be

 

 

 

Remerciements

Alma Paris remercie : ses bénévoles handicapés Cécile et Mélaine, Anne-France, Claire Richard et Romain de l’Esat La Roseraie de Carrières sur Seine et la Fondation de France.

Mentions légales

Les images sont sous la licence Creative Commons : Attribution, pas d’utilisation commerciale

  • J’ai le droit de changer les images
  • J’ai le droit de partager les images
  • Je n’ai pas le droit de vendre les images
  • Je dois écrire le nom de la personne qui a fait les images : Sclera.be

Le texte est sous la licence Creative Commons :

Attribution, utilisation non commerciale, pas d’œuvre dérivée

  • Je n’ai pas le droit de changer le texte
  • J’ai le droit de partager le texte
  • Je n’ai pas le droit de vendre le texte
  • Je dois écrire le nom de la personne qui a fait le texte : Alma Paris